Actualité2018-12-04T15:37:58+01:00

Actualité

Passage au niveau élevé du risque sanitaire au regard de l’influenza aviaire

La situation sanitaire au regard de l’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) continue à se dégrader ces dernières semaines. Le nombre de foyers d’influenza aviaire en élevage et dans la faune sauvage progresse encore en France métropolitaine et en Europe. Face à un risque de contamination accru du fait de la baisse des températures et de la forte activité migratoire des oiseaux sauvages, le niveau de risque a été relevé de « modéré » à « élevé » sur l’ensemble du territoire métropolitain. Un communiqué de presse a été édité en ce sens par le ministère (https://agriculture.gouv.fr/influenza-aviaire-la-france-passe-en-niveau-de-risque-eleve)
À compter du 11 novembre, la protection des élevages de volailles est renforcée et les mesures de prévention sont généralisées. Ainsi, toutes les volailles doivent être mises à l’abri sur l ‘ensemble du territoire et les rassemblements de volailles sont interdits.
Pour les basse-cours (établissements non commerciaux détenteurs de volailles), il est attendu :
– soit un confinement sous filet
– soit un maintien en bâtiment fermé des oiseaux.
Il est rappelé que les basse-cours doivent être déclarées en mairies et enregistrées dans un registre qui permettra en cas déclaration d’un cas d’IAHP de ne pas perdre de temps pour localiser les animaux à surveiller. A toutes fins utiles, vous trouverez ci-joint une affiche rappelant les mesures de biosécurité à appliquer par les détenteurs de basse-cour

Pour les élevages commerciaux :
– les gibiers à plumes peuvent être maintenus sous filet.
– les élevages de volailles doivent être autant que possible enfermés en bâtiments.
Des dérogations sont néanmoins possibles pour des raisons de bien-être animal dûment constatées par des vétérinaires.
Ces dérogations font l’objet d’une validation officielle de la DDPP.

9 -10 – 11 décembre 2022 : Week-end destination truffes

Les 9, 10 et 11 décembre prochains, faites l’expérience d’un week-end 100% truffé !

A Grignan, Saint-Paul-Trois-Châteaux, Valréas et leurs alentours, profitez de visites de marchés guidées par nos experts, de dégustations truffées et d’animations en tout genre. Réservations et inscriptions via le lien ci-dessous.

Pendant 3 jours, les restaurants de notre région mettent la truffe au cœur de leur menu. Avide de découvertes ? Prenez un moment pour assister à une séance de cavage, en journée ou en soirée, et partagez les secrets de nos trufficulteurs, en quête du « diamant noir » !

Notre territoire n’attend plus que vous. 1, 2, 3, truffez !

Apéritif d’ouverture au Château de Suze-la-Rousse : Ven. 9 déc. 19h (sur inscription)

Menus 100% truffés dans les restaurants de la «Route de la truffe» : tous le week-end

Visitez le marché de Richerenches, le plus important marché aux truffes d’Europe ! : Sam. 10 déc.

Visite du marché au détail de Saint-Paul-Trois-Châteaux : Dim. 11 déc.

Ateliers de cavage chez nos trufficulteurs : Vendredi, samedi et dimanche

Formation «Produire, déguster et valoriser la truffe» : Ven. 9 déc.
Formation assurée par l’Université du Vin à Suze-la-Rousse

Ateliers dégustations «Accords vins et truffes» par l’Université du Vin : Dim. 11 déc.

L’Escape-game truffé de la Ferme des Eybrachas : Dim. 11 déc. 14h

Consultez tout le programme et pour s’inscrire cliquez  ICI 

Jusqu’au 16 décembre inclus : Avis Enquête publique relative à la demande de dispositions proposées par EDF lors du 4ème réexamen périodique, au-delà de la 35ème année de fonctionnement du réacteur électronucléaire n° 2 de l’installation nucléaire de base INB n° 87, situé sur le centre nucléaire de production d’électricité CNPE DU TRICASTIN sur la commune de Saint-Paul-Trois-Châteaux dans la Drôme

Avis enquête publique concernant les dispositions proposées par EDF lors du 4ème réexamen périodique, au-delà de la 35ème année de fonctionnement du réacteur électronucléaire n° 2 de l’installation nucléaire de base INB n° 87, situé sur le centre nucléaire de production d’électricité CNPE DU TRICASTIN sur la commune de Saint-Paul-Trois-Châteaux dans la Drôme.
Le dossier d’enquête publique et l’avis sont publiés sur le site Internet accessible à l’adresse suivante :

RENOVATION ENERGETIQUE

Voici la liste des aides financières auxquelles vous pouvez en 2022 pour la rénovation énergétique de leur logement (liste mise à jour en octobre 2022) :

Pour en savoir plus sur les aides de rénovation énergétique et pour vous accompagner dans ce projet, un site internet a été lancé : france-renov.gouv.fr.

  • MaPrimeRénov’ : elle remplace le crédit d’impôt transition énergétique et les aides de l’Anah “Habiter mieux agilité”. Cette aide est ouverte à l’ensemble des propriétaires, quels que soient leurs revenus. Le logement doit être construit depuis au moins 15 ans ou depuis au moins deux ans lors du remplacement d’une chaudière au fioul. Le montant de la prime est calculé en fonction des revenus et du gain écologique des travaux. Vous pouvez déposer votre demande directement sur le site : https://www.maprimerenov.gouv.fr/
  • MaPrimeRénov’ Sérénité : cette aide financière et de conseil permet aux ménages ayant de faibles revenus d’être assistés dans leur projet de rénovation énergétique. Pour faire une demande d’aide, vous devez le faire en ligne. Pour cela, vous devez d’abord vous créer un compte personnel sur le site dédié aux aides de l’Agence nationale de l’habitat (Anah) : https://monprojet.anah.gouv.fr/po/demarche/infos_po
  • L’Éco prêt à taux zéro : cette aide permet de financer la rénovation énergétique des logements sans avoir à faire d’avance de trésorerie. De plus, le taux d’intérêt du crédit est nul et le montant de celui-ci peut aller jusqu’à 50 000 euros. Pour consulter les conditions d’éligibilité à l’éco prêt à taux zéro, rendez-vous sur le site : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F19905
  • Le Coup de pouce économies d’énergies : il permet à tous les ménages de bénéficier de primes pour financer certains travaux de rénovation énergétique (chauffage, isolation, rénovation glable, etc). Les démarches pour obtenir cette aide sont à réaliser sur le site spécialisé : https://www.coupdepouceeconomiedenergie.fr/
  • Le chèque énergie : c’est une aide nominative qui permet d’aider au paiement des factures d’énergie du logement et de faire face à la montée exceptionnelle des prix de l’énergie, notamment l’électricité et le gaz. Son montant est de 100 €.
  • L’aide des entreprises de fourniture d’énergie : les entreprises de fourniture d’énergie (EDF, Total, etc) proposent des aides pour la réalisation de travaux d’économies d’énergies (diagnostics, conseils, prime, prêt à taux bas, etc).
  • La TVA à 5,5% : pour des travaux de rénovation énergétique, certains peuvent bénéficier d’une TVA à taux réduit de 5,5%. Retrouvez le formulaire d’attestation sur le site du service public.
  • La réduction d’impôt “Denormandie” : elle permet aux particuliers qui achètent un logement à rénover d’avoir une réduction d’impôt sur le revenus. Vous pouvez en savoir plus sur le site du service public.
  • L’exonération de taxe foncière : ici, ce sont les communes ou départements qui peuvent exonérer temporairement certains ménages de payer la taxe foncière.
  • Le micro crédit ou le crédit à la consommation : pour rénover son logement, il est aussi possible de souscrire un prêt instantané en ligne (par exemple sur la plateforme : https://finfrog.fr/credit-rapide/instantane) ou à un crédit à la consommation auprès d’organismes financiers.

ARCEP Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse vous informe…

Un problème avec votre couverture numérique ?

Vous souhaitez savoir quel opérateur offre la meilleure couverture, à l’intérieur ou à l’extérieur des bâtiments,

Ou quelles sont les zones couvertes par les 4 opérateurs ?

Quelle est la surface du département couverte en 2G/3G/4G ?

Et la part de population ?

Retrouvez toutes ces informations sur le site de l’ARCEP en cliquant ICI

Go to Top