Actualité2018-12-04T15:37:58+01:00

Actualité

Drôme Infos, plateforme en ligne qui répond à toutes les problématiques du quotidien

ACCÈS AUX DROITS : LE DÉPARTEMENT LANCE LA PLATEFORME DROME INFOS
Afin de faciliter l’accès aux droits des Drômois, le Département lance Drôme infos, une plateforme
en ligne pour trouver des réponses aux problématiques du quotidien.
Santé, autonomie, logement, insertion, transport, numérique, alimentation, loisirs, démarches
administratives… Depuis le 4 janvier toutes les questions relatives aux préoccupations du quotidien
des Drômois trouvent une réponse sur la plateforme en ligne :
https://dromeinfos.ladrome.fr/. Portée par le Département pour faciliter l’accès aux droits et
prévenir le non-recours, cette plateforme regroupe plus de 2000 actions réalisées par près de 250
acteurs institutionnels et associatifs répartis sur le territoire départemental. Elle est évolutive et
permet à chaque structure volontaire de se référencer facilement.
Simplification des relations avec les Drômois
Basée sur des pictogrammes et des questions simples, cette plate-forme collaborative a été
construite avec les utilisateurs, pour être la plus accessible possible. Co-financée par le Département
(dans le cadre du Plan pauvreté) et l’État, elle sera mise à jour régulièrement. Le suivi technique
est assuré par les équipes du Département. Pour la présidente du Conseil départemental de
la Drôme, Marie-Pierre MOUTON : «Notre volonté est de faire du Département une collectivité
proche accessible et innovante. La démarche de Drôme infos s’inscrit dans une volonté de
simplification des relations avec les citoyens. Grâce à un important travail partenarial, cet
outil qui s’adresse à tous réunit sur une même adresse des informations qui relèvent de notre
quotidien. Cette transversalité est une vraie valeur ajoutée. »

BRUITS DE VOISINAGE – NOUVEL ARRÊTÉ PRÉFECTORAL

Vous trouverez ci-dessous le nouvel arrêté préfectoral n° 26-2023-0711-00002 réglementant les bruits de voisinage sur le département de la Drôme.

PDF - 170.1 ko

Aucun bruit particulier ne doit par sa durée, sa répétition ou son intensité, porter atteinte à la tranquillité du voisinage ou à la santé de l’homme, dans un lieu public ou privé, de jour comme de nuit. Sont considérés comme bruits de voisinage :

Ø Les bruits de comportements des particuliers ou émis par des matériels ou animaux dont ils ont la responsabilité.

Ø Les bruits d’activités professionnelles, sportives, culturelles ou de loisirs émis par les responsables de celles-ci ou des personnes dont ils ont la charge ou l’encadrement, ainsi que par tout matériel utilisé pour l’activité en cause.

Sont exclus les bruits provenant des infrastructures de transport et des véhicules qui y circulent, des installations classées pour la protection de l’environnement….

PROPRIÉTÉS PRIVÉES

Les propriétaires d’animaux et ceux qui en ont la garde sont tenus de prendre toutes les mesures propres à préserver la tranquillité du voisinage, ceci de jour comme de nuit.

Les travaux de bricolage et de jardinage réalisés de façon occasionnelle par des particuliers à l’aide d’outils ou d’appareils susceptibles de causer une gêne pour le voisinage en raison de leur intensité sonore, ou de vibrations émises, notamment les tondeuses à gazon, tronçonneuses, perceuses, raboteuses, scies mécaniques, ne peuvent être effectués que de 8h30 à 12h et de 14h30 à 19h30. Ces travaux sont interdits les dimanches et jours fériés.

ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES

Les travaux agricoles, les chantiers de travaux publics ou privés, les travaux concernant les bâtiments et leurs équipements, qu’ils s’effectuent à l’extérieur ou à l’intérieur des bâtiments, sur la voie publique ou dans les propriétés privées, quelle que soit la nature des outils utilisés (industriels, agricoles…), sont interdits, lorsqu’ils sont source de bruit -avant 7h et après 20h du lundi au samedi-toute la journée les dimanches et jours fériés; sauf en cas d’intervention urgente nécessaire au maintien de la sécurité des personnes ou des biens. Pour l’agriculture, la notion d’urgence recouvre notamment le soin aux animaux, les travaux de récolte, la protection des plantes (gel, grêle…) ainsi que les opérations de conservation des récoltes

Go to Top