Mon parcours : > Le château > Architecture






 


algré l'implication de ses propriétaires dans les conflits armés qui secouèrent la région au fil des siècles (notamment l'implication de François de La Baume Suze au cours des guerres de religion au XVIème siècle), le château de Suze-La-Rousse est parvenu jusqu'à nous dans une certaine authenticité.
N'ayant subi que très peu de dégâts, il est ainsi aujourd'hui un témoignage exemplaire de l'évolution architecturale en Provence.

Le château de Suze-la-Rousse présente une dualité saisissante entre une architecture militaire et une architecture civile. Son aspect extérieur est celui d'une forteresse médiévale conçue pour résister aux sièges militaires. Enceinte fortifiée, créneaux, mâchicolis sont caractéristiques d'une architecture à vocation défensive.

Derrière son aspect de forteresse militaire, le château laisse découvrir une demeure de plaisance. C'est surtout la Renaissance, comme à Grignan, qui a laissé des traces importantes notamment la cour intérieure qui est l'un des plus beaux exemples en France d'une cour à l'italienne sur arcades.

Les intérieurs dévoilent des décors muraux et des agencements typiques du XVIIème et XVIIIème siècle tel que l' escalier d' honneur à double révolution occupant toute une aile du palais.

© Photos : Avec l'aimable autorisation d'André Morin

I Paysages et environnement I Histoire I Architecture I